Centre Chiropratique Dre Chantal Felteau biendroit
TechnologieServicesProfessionnelsContactChroniques
tete

 

Table des matières

2007 | 2008 | 2010

21 novembre 2008 « Des migraines moins fréquentes, grâce à la technique Atlas orthogonal! »
7 novembre 2008 « Les soins chiropratiques pour soulager l’asthme! »
2 novembre 2008 « Un gros changement pour mes maux de dos; une amélioration de 90% »
10 octobre 2008 « N’ayant plus mes douleurs au cou et à l’épaule; je retourne enfin au travail! »
26 septembre 2008 « Je n’ai plus mes douleurs au cou, ni au dos et mes acouphènes ont diminué de façon significative : quel soulagement! »
12 septembre 2008 « Ma raideur au cou et mon élancement à la hanche disparus; j’ai retrouvé ma forme physique et mentale! »
29 août 2008 « Mes élancements au bras et la douleur à mon épaule soulagés; j’ai pu reprendre mes activités! »
15 août 2008 « Mes douleurs aux hanches soulagées; ma qualité de vie est améliorée! »
1 août 2008 « Mes élancements au cou et ma pression dorsale soulagés; je retourne confiant au travail! »
18 juillet 2008 « Mon sommeil est meilleur; mes maux de cou, de dos et mes maux de pieds ont disparus! »
4 juillet 2008 « Je n’ai plus mal à la tête et mes maux de jambes ont disparus! »
2 juillet 2008 « Mon sommeil est meilleur depuis que mes maux de tête , de cou et de dos ont été soulagé! »
20 juin 2008 « Bien dans sa peau meilleur au golf! »
6 juin 2008 « Mon cou est plus souple et je n’ai plus mes engourdissements aux bras! »
23 mai 2008 « J’ai trouvé la perle rare pour mes maux de cou et malaises! »
9 mai 2008 « Mon acouphène a diminué! »
25 avril 2008 « Mes douleurs soulagées, je dors maintenant mieux! »
11 avril 2008 « Seulement deux traitements et je n’ai plus de maux de tête! »
14 mars 2008

« Mon dos va mieux! »

29 février 2008 « Je n’ai plus de pression à l’oreille ! »
15 février 2008 « Je n’ai plus aucune douleur au cou! »
1er février 2008 « Mes engourdissements sont disparus et mon cou va beaucoup mieux! »
18 janvier 2008 « Moins de migraines, aucune douleur au cou et au dos! »
4 janvier 2008 « Mon épaule va mieux et les engourdissements sont disparus! »

 

 

Date : 21 novembre 2008

« Des migraines moins fréquentes, grâce à la technique Atlas orthogonal! »  

Mélanie, 32 ans, souffrait depuis plusieurs années de migraines qui se caractérisaient par de la tension au cou et une pression au niveau des yeux. Pour soulager temporairement son mal, elle faisait usage de médicaments prescrits. Ne se concentrant pas uniquement sur les symptômes ou la douleur, la chiropratique cherche à identifier et soigner la cause du problème. Pour cette raison, des radiographies cervicales ont été prises : de légères pointes d’arthrose étaient présentes sur certaines vertèbres et un renversement de la courbe naturelle du cou était visualisé. C’est avec l’instrument de précision Atlas orthogonal que j’ai apporté une correction vertébrale à Mélanie. Par des ajustements et des modifications de la posture, la technique Atlas orthogonal aide à maintenir un alignement bien droit de la tête et du cou et ainsi prévenir les migraines. Depuis ses ajustements chiropratiques, Mélanie ressent une excellente amélioration : les migraines sont beaucoup moins fréquentes. Mélanie recommande l’Atlas orthogonal à tous, car c’est une technique qui est sans craquement, douce, mais surtout parce que ces soins ont été bénéfiques pour elle. Afin de préserver une santé optimale, Mélanie trouve important de poursuivre ses soins chiropratiques, sachant que la santé est le bien le plus précieux. Alors pourquoi vivre avec des maux de tête quand de l’aide est à votre porté? [ retour ]


Date : 7 novembre 2008

« Les soins chiropratiques pour soulager l’asthme! »  

Nathalie, une maman de deux jeunes enfants, s’est présentée à la clinique avec son fils Éliot, âgé de 18 mois et sa fille Laurie, âgée de 3 ans. Tous les deux souffraient d’asthme. Pour les soulager, ils faisaient usage de médicaments en pompe. J’ai examiné les enfants : dans le cas de Laurie, il y a eu complication à sa naissance; le cordon ombilical était enroulé de 2 tours autour de son cou. Pour Éliot, à l’âge de 5 mois, il a fait une chute d’une laveuse. Différents facteurs peuvent faire des dommages à la colonne vertébrale des enfants : des traumatismes physiques lors de la naissance, l’apprentissage de se traîner à quatre pattes et de marcher, en sont quelques exemples. Avec l’instrument à percussion Atlas orthogonal, j’ai ajusté les hautes vertèbres cervicales de Laurie et de Éliot : une méthode douce, sans craquement ni douleur. Nathalie a remarqué une excellente amélioration pour ses enfants. Depuis qu’elle vient à la clinique, ses deux enfants n’ont plus besoin de pompes : ’’ Éliot peut maintenant courir autour de la table, sans être essoufflé’’. On remarque que l’asthme est la première cause d’hospitalisation chez les enfants. Selon une étude, plusieurs facteurs comme une alimentation riche en gras polyinsaturés (friture) double les risques de développer de l’asthme. Par contre, en remplissant la boîte à lunch de fruits et de légumes, vous pouvez prémunir vos enfants contre l’asthme. Comme chiropraticienne, je peux vous enseigner comment prévenir certaines maladies respiratoires, sachant que la prévention est le remède par excellence! [ retour ]


Date : 2 novembre 2008

« Un gros changement pour mes maux de dos; une amélioration de 90% »  

Ah, la douleur sciatique! Le nerf sciatique est le plus volumineux et le plus long nerf du corps. Bien que les symptômes soient généralement ressentis dans la jambe, la colonne vertébrale est souvent la source de la douleur sciatique. Quoique vous fassiez, l’inconfort irradiant de la fesse jusque dans la jambe est toujours présent? La position debout ne soulage pas la douleur, la position assise non plus? C’était le cas de Simon, 44 ans, qui souffrait lui aussi de ce mal et ce depuis plusieurs années. Il y a quelques temps, lors d’un effort physique, il a eu la sensation d’un choc électrique dans le bas du dos. Depuis, il ressentait une vive douleur dans le bas du dos et à la fesse droite. Il avait même de la difficulté à marcher. Simon a décidé de consulter à l’hôpital, où on lui avait prescrit des anti-inflammatoires, mais son mal persistait. Il avait même des engourdissements dans sa cuisse droite. Suite à un examen physique qui permet de cibler les tissus enflammés et à l’aide de radiographies numériques, j’ai ajusté Simon avec l’appareil à percussion Atlas orthogonal. Suite à cette technique, Simon remarque une diminution de ses douleurs de 90%. Si vous avez de la difficulté à vous lever le matin à cause des douleurs lombaires et qu’elles gênent vos activités quotidiennes, ne continuez plus de souffrir. Comme Simon, vous pouvez retrouver une meilleure qualité de vie. Satisfait, il recommande la technique Atlas orthogonal à tous! [ retour ]


Date : 10 octobre 2008

« N’ayant plus mes douleurs au cou et à l’épaule; je retourne enfin au travail! »  

Étant en arrêt de travail, suite à un accident d’automobile survenu en juillet 2008, Denise, âgée de 50 ans, a décidé de consulter en chiropratique. Lors de la collision, Denise s’est cogné violemment le menton. Depuis ce moment, elle avait des étourdissements, en plus d’avoir des raideurs au cou et de ressentir une tension aux trapèzes. Pour atténuer son mal, elle faisait usage d’anti-douleur, ne réglant pas la cause de ses maux. Par le passé, Denise avait souffert d’une bursite à l’épaule gauche. Suite à l’accident, les élancements à son épaule ont augmentés. De plus, elle avait la sensation que ses bras étaient toujours froids et la nuit, ils engourdissaient. Des douleurs dans le bas du dos étaient également présentes, surtout si elle gardait une position assise trop longtemps. Des radiographies numériques prises lors de la première visite ont démontré que l’espace disque entre les vertèbres lombaires 4-5 était aminci, ainsi que l’espace disque entre les vertèbres cervicales 4-5 et 5-6. À l’aide de l’instrument à percussion Atlas orthogonal, j’ai traité Denise. Après quelques traitements, ses engourdissements et la sensation de froid aux bras ont disparu. Ses raideurs au cou et les élancements à l’épaule n’y sont plus et ses douleurs dans le bas du dos ont beaucoup diminué. Grâce à l’amélioration de sa santé et ayant retrouvé son énergie, Denise a pu enfin reprendre son travail! [ retour ]


Date : 26 septembre 2008

« Je n’ai plus mes douleurs au cou, ni au dos et mes acouphènes ont diminué de façon significative : quel soulagement! »  

Rolland est un retraité de 67 ans. Dans le passé, il occupait un travail physique. Dernièrement, il est venu me consulter pour des maux de cou et des douleurs dans le bas du dos, qui étaient plus présentes après avoir fait un effort physique ou encore après avoir pratiqué son sport préféré : le golf. Il faisait usage d’anti-douleurs pour soulager ce mal. De plus, depuis presque 20 ans, il souffrait d’acouphènes : un sifflement continu qu’il entendait dans son oreille droite. Lors de l’examen, Rolland m’a dit avoir reçu, par le passé, plusieurs coups à la mâchoire et, enfant, il avait subit une fracture du crâne, en tombant d’une voiture à cheval. Les radiographies prises lors de l’examen ont révélé une inclinaison de la tête vers la gauche. Il fallait donc redonner une position plus droite à la tête, pour ainsi redonner l’équilibre à la verticale de l’ensemble du corps. C’est avec l’appareil Atlas orthogonal que j’ai ajusté Rolland. Il est important de dire que cette technique utilisée est sans craquement ni douleur. Après seulement quelques traitements, Rolland a ressenti un bien-être : il n’a plus de douleurs au cou et il est possible pour lui de pratiquer son sport préféré, sans ressentir ses maux dans le bas du dos. Ses acouphènes sont atténués; un grand soulagement pour lui. Satisfait de la technique Atlas orthogonal, Rolland poursuit ses soins chiropratiques et fait les exercices qui lui ont été recommandés, afin de préserver une bonne santé et ainsi profiter pleinement de sa retraite! [ retour ]


Date : 12 septembre 2008

« Ma raideur au cou et mon élancement à la hanche disparus; j’ai retrouvé ma forme physique et mentale! »  

Louise, âgée de 48 ans, travaille dans un commerce d’alimentation. Cet emploi lui demande de rester debout et en mouvement. Aussi, il lui arrive de devoir lever des charges lourdes. Depuis un mois, elle avait un élancement à la hanche gauche; marcher beaucoup augmentait sa douleur. De plus, depuis quelques jours, un pincement à la fesse gauche était présent et en fin de journée, elle ressentait des raideurs au cou qui étaient accentués par la fatigue et l’effort physique de la journée. Louise se souvient qu’il y a deux ans, elle avait fait une chute sur la glace; elle était tombée sur son épaule gauche. Et voilà, qu’il y a environ un mois, à son travail, elle a reçu un coup à son omoplate gauche. C’est après l’avoir examinée et avoir pris des radiographies cervicales que j’ai traité Louise, sans douleur ni craquement à l’aide de l’instrument à percussion Atlas orthogonal. Depuis, Louise ressent une excellente amélioration : elle n’a plus de douleur au cou, à son omoplate et son élancement à la hanche est disparu. Elle remarque que son énergie est meilleure et qu’elle n’a plus les picotements qu’elle avait dans sa main droite. Ces soins de santé sont bénéfiques pour elle. Heureuse, Louise recommande la technique Atlas orthogonal à tous; elle a retrouvé sa forme physique et mentale! [ retour ]


Date : 29 août 2008

« Mes élancements au bras et la douleur à mon épaule soulagés; j’ai pu reprendre mes activités! »  

Charlotte, 57 ans, souffrait d’une tendinite : son épaule gauche était très douloureuse et accompagnée d’élancements. En plus de ressentir des raideurs au cou, souvent elle avait l’impression d’avoir des nœuds dans le haut du dos. Au boulot, Charlotte doit faire des mouvements répétitifs et doit travailler fréquemment à bout de bras. Depuis 3 mois, il lui était difficile de faire ses tâches au travail et à la maison; élever son bras lui était très douloureux et cela l’empêchait d’avoir un bon sommeil. Malgré une infiltration de cortisone et l’usage d’anti-inflammatoires, ses malaises étaient toujours présents. Charlotte a donc décidé de venir me consulter. Suite à l’examen préliminaire, des radiographies cervicales ont été prises; de légères pointes d’arthrose étaient visualisées et sa tête était inclinée vers la gauche. J’ai ajusté les hautes vertèbres cervicales sans douleur ni craquement, en utilisant l’appareil à percussion Atlas orthogonal. Maintenant, n’ayant presque plus de douleur, Charlotte a pu reprendre ses tâches à la maison comme au travail. En dormant mieux, elle a plus d’énergie. Afin de préserver une santé optimale, Charlotte poursuit ses soins chiropratiques et les exercices qui lui ont été recommandés. Son seul regret est de ne pas avoir consulté avant! [ retour ]


Date : 15 août 2008

« Mes douleurs aux hanches soulagées; ma qualité de vie est améliorée! »  

Depuis deux ans, parce qu’il avait excessivement mal aux hanches, Yves âgé de 52 ans, avait de la difficulté à marcher. Malgré la prise de cortisone, le mal était toujours présent. De plus, il ressentait une raideur au cou et des engourdissements aux mains. Par le passé, il avait eu une entorse cervicale conséquente d’un accident d’auto. Des radiographies numériques prises lors de la première visite ont démontré que l’espace disque entre les vertèbres lombaires 4 et 5 était aminci et que la tête était inclinée vers la droite comparativement au cou. Aussi des pointes d’arthrose étaient visualisées sur plus d’une vertèbre. Sans douleur ni craquement, en utilisant la technique Atlas orthogonal, j’ai traité Yves. Cette technique permet, en redonnant une position plus droite à la tête et à l’ensemble de la colonne vertébrale, de dégager le système nerveux et la circulation sanguine, pour permettre leur plein fonctionnement. Suite à ses traitements, Yves a observé une excellente amélioration : sa douleur aux hanches est atténuée de beaucoup. Il a recommencé à faire de la marche, ce qu’il ne pouvait plus faire depuis deux ans. Son cou est plus souple et ses engourdissements aux mains ont disparu. Il remarque également que son souffle et son sommeil sont meilleurs. Yves est heureux de voir sa qualité de vie ainsi améliorée. Il recommande la technique atlas orthogonal à tous! [ retour ]


Date : 1 août 2008

« Mes élancements au cou et ma pression dorsale soulagés; je retourne confiant au travail! »  

Michel, 39 ans, était en arrêt de travail suite à un accident survenu en 2008. Il a perdu pied et est tombé sur les fesses. Par la suite, des élancements au cou et une pression dorsale furent ressentis. Il faut ajouter qu’en 2004, il avait subi un autre accident de travail qui lui avait provoqué des maux semblables. Suite à la recommandation de son médecin, Michel est venu me rencontrer. Les radiographies cervicales ont démontré une réduction de la courbe cervicale et une légère arthrose sur certaines vertèbres. Lors de l’examen, certains mouvements de la tête étaient douloureux à exécuter. Sans manipulations traditionnelles, j’ai utilisé, pour Michel, un instrument de précision, Atlas orthogonal, qui avec une force minimale à la première vertèbre du cou, réaligne correctement la tête à la verticale et l’ensemble de la colonne vertébrale. Sécuritaire et sans douleur, cette approche vise à restaurer l’équilibre normal du corps pour favoriser une guérison optimale. Satisfait, Michel a pu reprendre son travail, ses douleurs étant soulagées. Comme prévention, il fait les exercices qui lui ont été recommandés et il continu ses soins chiropratiques pour conserver son bien-être.

Les lésions professionnelles causent un nombre élevé d’absences au travail. Les blessures et maladies en milieu de travail sont un problème coûteux pour une entreprise. Nous pouvons vous aider! [ retour ]


Date : 18 juillet 2008

« Mon sommeil est meilleur; mes maux de cou, de dos et mes maux de pieds ont disparus! »  

C’est pour des maux de cou, de dos, des épaules et de pieds que Serge, 65 ans, est venu me consulter. Serge est un travailleur de la construction, il travail fréquemment en position debout et fait des mouvements répétitifs. Par le passé, il lui est arrivé quelques accidents de travail : en 1988, il est tombé sur le dos d’un deuxième étage et un second accident où il a reçu un muret d’environ 200 livres sur lui. Depuis 4 ans, une raideur au cou était présente et lorsqu’il gardait la même position trop longtemps, un point entre les omoplates se faisait ressentir. De plus, sa douleur au bas du dos irradiait dans sa fesse gauche et dans sa jambe gauche et depuis plusieurs années, il avait des brûlures aux épaules. Des radiographies numériques ont permis de constater que la tête de Serge avait une inclinaison vers la droite par rapport à son cou. J’ai ajusté sans craquements ni douleur les hautes vertèbres cervicales à l’aide de l’instrument à percussion Atlas orthogonal. Depuis ses traitements, Serge est très satisfait; il n’a plus ses raideurs au cou. Des radiographies post-traitement ont démontré que sa tête et son cou sont maintenant plus droit. Son dos est soulagé; garder une position debout au travail lui est plus facile. Ses épaules vont mieux et ses maux de pieds en fin de journée ont disparu. Son sommeil est meilleur : la nuit, il n’a plus la sensation de manquer d’air. Serge est content de l’amélioration de sa santé! [ retour ]


Date : 4 juillet 2008

« Je n’ai plus mal à la tête et mes maux de jambes ont disparus! »  

Depuis une dizaine d’années, Claudia, âgée de 27 ans, trouvait épuisant de vivre avec des maux de tête et de cou qui s’intensifiaient avec la fatigue de la journée. De plus, elle ressentait un point entre les omoplates qui augmentait avec l’effort physique et elle avait des maux de jambes en fin de journée. Lors de l’examen, elle s’est rappelé qu’en 1998, une vache lui avait porté un coup à la tête. J’ai examiné Claudia : certains mouvements du cou étaient douloureux et difficiles à exécuter. Par la suite, des radiographies numériques ont été prises : le cou de Claudia avait une perte de l’arc cervical normal. En employant la technique Atlas orthogonal, j’ai procuré à Claudia, une correction vertébrale précise, sans craquement, ni douleur. Après le traitement, elle trouva que son dos s’était beaucoup amélioré; elle ressent moins de craquements à l’effort et ses maux de tête et de jambes ont disparus. Se sentant mieux, cette jeune mère de famille a beaucoup plus de patience avec ses enfants; allaiter son nouveau né est moins fatiguant. Trouvant satisfaction en la technique Atlas orthogonal, elle a décidé de me consulter avec sa petite fille de 2 mois. Depuis sa naissance, elle remarquait que bébé avait de la difficulté à tourner la tête vers la droite. Suite au traitement, bébé tourne sa tête des deux côtés. Claudia trouve bien bénéfique la chiropratique pour elle et sa famille! [ retour ]


Date : 2 juillet 2008

« Mon sommeil est meilleur depuis que mes maux de tête , de cou et de dos ont été soulagé! »  

Lina, 32 ans, ressentait depuis qu’elle était adolescente des douleurs au cou, au dos, avait des maux de tête et souffrait d’insomnie. De plus, depuis quelques mois, elle était prise avec un problème d’acouphènes persistants. Malgré l’essai de plusieurs méthodes d’intervention chez différents professionnels de la santé, Lina avait perdu espoir d’un bien-être. Son médecin de famille l’a référé à notre clinique. Lors de l’examen, Lina m’a raconté qu’en 2006 elle avait fait une chute dans les escaliers de plusieurs marches. Aussi, j’ai pu constater que son cou était moins souple et que certains mouvements étaient plus douloureux. Les radiographies cervicales ont démontré; de légères pointes d’arthrose sur certaines vertèbres. C’est à l’aide de l’instrument à percussion Atlas orthogonal que j’ai ajusté Lina, sans craquement ni douleur. Cet ajustement chiropratique est bénéfique en favorisant une meilleure amplitude de mouvement et une lubrification naturelle des cartilages, ce qui protège du fait même d’une détérioration de l’arthrose. Surtout, il permet que les systèmes nerveux et circulatoire puissent fonctionner à un niveau optimal. Depuis qu’elle reçoit ses ajustements chiropratiques, Lina observe une excellente amélioration : ses acouphènes sont atténués de façon significative ainsi que ses maux de cou, de dos et ses maux de tête. Son sommeil est meilleur, elle dit ne s’être jamais sentie aussi bien depuis qu’elle a entrepris ses traitements. Elle conseille la technique Atlas orthogonal à tout le monde! [ retour ]


Date : 20 juin 2008

« Bien dans sa peau meilleur au golf! »  

Robert, 65 ans, avait du mal au bas du dos et à la fesse et ressentait des engourdissements aux orteils. Etre debout longtemps, monter un escalier, embarquer dans un véhicule accentuaient son mal. Par le passé, Robert a conduit des camions pendant plusieurs années. Comme beaucoup de gens, il avait adopté de mauvaises habitudes comme celle de garder en position assise un porte-monnaie dans la poche arrière. Lors de l’examen initial, j’ai remarqué que sa posture n’était pas bien droite; en conséquence, se coucher sur le dos lui était douloureux et rester assis sur une chaise était impossible. De plus, les radiographies m’ont permis de constater que Robert avait certains disques du cou et du bas du dos amincis. Il lui fallait donc faire corriger sa posture pour aider les systèmes squelettique et musculaire. Sans craquement, ni douleur, en employant l’instrument à percussion Atlas orthogonal, j’ai réaligné notre patient. Immédiatement suite à la correction, des radiographies post-traitement ont confirmé une position bien droite. Déjà après quelques traitements, Robert, même son entourage ont vu les changements. Il a plus d’endurance au travail, maintenant il est possible pour lui de garder une position debout plus longtemps. Il y a quelques mois, il ne pensait pas être capable d’entreprendre sa saison de golf; mais le mal soulagé et ressentant d’excellents résultats il peut pratiquer avec bonheur et sans douleur son sport préféré.

Si vous pensez faire des travaux ou débuter de l’activité physique, mais que la douleur vous inquiète, faites examiner votre santé vertébrale grâce à la radiologie numérique : les traitements Atlas orthogonal sont sans manipulation et efficaces!. [ retour ]


Date : 6 juin 2008

« Mon cou est plus souple et je n’ai plus mes engourdissements aux bras! »  

Lise, 57 ans, avait des engourdissements dans les deux bras depuis plus d’un an. Ses douleurs se présentaient également sous forme de brûlures aux avant-bras et de crampes aux mains. Ses engourdissements, ses brûlures et ses crampes faisaient en sorte qu’elle avait moins de force dans les bras et les mains. Depuis plusieurs années, un inconfort et des crépitements au cou étaient présents, accompagnés de vertiges. Lise occupe un travail qui lui demande une position assise et l’utilisation d’un ordinateur. Après une journée de travail avec la fatigue, ses maux étaient plus présents; pour soulager son mal, elle faisait usage d’anti-inflammatoires et de cortisone, ne réglant en rien ses maux. À la clinique, afin de soigner le problème à la source, la prise de radiographies est nécessaire. C’est avec l’instrument à percussion Atlas orthogonal que j’ai traité Lise : cet ajustement chiropratique permet de corriger la posture et les systèmes squelettique et musculaire, pour une santé optimale du système nerveux. Après quelques traitements, une réduction importante de 90% s’est fait ressentir pour les crampes aux mains. Son cou est plus souple, les engourdissements, les brûlures aux avant-bras et les vertiges n’y sont plus et enfin elle a retrouvé un meilleur sommeil. Considérant avoir eu d’excellents résultats, elle recommande les traitements à tous. Afin de préserver une santé optimale, Lise fait les exercices qui lui ont été recommandés et continue à bénéficier des soins chiropratiques Atlas orthogonal.. [ retour ]


Date : 23 mai 2008

« J’ai trouvé la perle rare
pour mes maux de cou et malaises! »
 

Bianka, 39 ans, est venue me consulter pour des maux de cou : elle avait l’impression que sa tête était trop lourde pour ses épaules. Elle ressentait également un point entre les omoplates et ses mains engourdissaient. Son mal de dos était présent dès le midi, elle avait moins de ténacité au travail et son humeur était affectée par ses douleurs. En 2003, Bianka avait fait une chute d’une hauteur de 8 pieds, sur du ciment, qui lui avait occasionné une commotion cérébrale. Il fallait donc rétablir l’équilibre de son corps. Avec le système Atlas orthogonal, j’ai procuré une correction vertébrale à Bianka, le tout sans douleur ni craquement. Fatiguée par les douleurs qu’elle ressentait depuis plusieurs années, Bianka a eu une période de découragement après ses deux premiers traitements. La douleur était moindre, mais toujours présente. Il faut expliquer qu’en plus du fait qu’elle avait ses douleurs depuis longtemps, le système nerveux peut demander environ 3 mois pour se guérir. Heureusement, elle a cru bon continuer son programme. Aujourd’hui, ses maux de cou et de dos ont été soulagés. Elle n’a plus d’engourdissements aux mains, elle dort mieux et a plus d’énergie pour accomplir ses journées de travail. Bianka recommande la technique de l’Atlas orthogonal. Ayant fait l’essai de différents spécialistes, elle considère aujourd’hui avoir trouvé la perle rare qui répond à ses besoins spécifiques. [ retour ]


Date : 9 mai 2008

« Mon acouphène a diminué! »  

Référé par son médecin, Richard, 47 ans, est venu me consulter. Depuis quelques mois il avait un problème d’acouphène qui se caractérisait par un sifflement continu dans son oreille droite. De plus, il faisait des sinusites chroniques à répétitions. Auparavant, il avait subi un coup derrière la tête et aujourd’hui avec son travail, il utilise l’ordinateur de façon répétitive. Les radiographies prisent lors de l’examen m’ont révélées une inclinaison de la tête vers la droite, une perte de la courbe cervicale et une légère arthrose sur certaines vertèbres. Il fallait donc redonner une position plus droite à la tête, pour ainsi dégager le système nerveux, en plus de la circulation sanguine et par conséquence, les aider dans leur plein fonctionnement. J’ai exécuté un ajustement avec précision à l’aide de l’instrument à percussion Atlas orthogonal. Il est important de dire que cette technique que j’utilise est sans craquement ni douleur. Des radiographies prisent après traitement ont démontré que la tête du patient avait repris une position plus droite. Suite au programme que je lui ai suggéré, Richard a observé une bonne amélioration : Ses sinus sont plus dégagés, les sinusites se font moins présentes et son acouphène atténué de façon significative. [ retour ]


Date : 25 avril 2008

« Mes douleurs soulagées,
je dors maintenant mieux! »
 

L’origine de nos maux dépend de différents facteurs : une chute, un cou subi à la tête, un travail physique ou encore des mouvements répétitifs. Dans le cas d’Yvon, 64 ans, ils ont tous été des facteurs influents. Il ressentait des maux persistants à l’épaule, à l’omoplate, ainsi qu’à son nerf sciatique. Ces douleurs l’incommodaient dans son travail et ses tâches quotidiennes à la maison lui étaient plus difficiles à exécuter comme l’utilisation de son souffleur à neige, qui lui causait une raideur au cou et qui augmentait sa douleur à l’épaule et au nerf sciatique. Ces douleurs allaient jusqu’à lui occasionner un trouble du sommeil. Pour se soulager, il faisait usage d’anti-inflammatoires, mais ceux-ci ne réglant pas ses problèmes, il décida de venir me consulter. La technique que j’ai utilisé pour traiter Yvon, est l’Atlas orthogonal, celle-ci permet un ajustement de la colonne vertébral et ce sans douleur, ni craquement. Suite au traitement, Yvon a vu une bonne amélioration : il dort maintenant mieux et ses douleurs au cou, à l’épaule et au dos ont diminué, le gênant moins dans son travail et ses activités. Ses douleurs enfin soulagées et ressentant un gain d’énergie, Yvon est donc prêt pour débuter sa saison de golf. [ retour ]


Date : 11 avril 2008

« Seulement deux traitements
et je n’ai plus de maux de tête! »
 

Ayant subi un traumatisme crânien, suite à un accident de la route survenu par le passé, Isabelle, 25 ans, souffrait de maux de tête intenses et ce, 24 heures par jour. Ces maux de tête s’étaient intensifiés graduellement depuis 4 ans. De plus, elle avait des douleurs au cou, conséquence d’une entorse cervicale , ainsi que des douleurs au dos. Malgré l’essai de différentes sortes de médicaments, le mal n’était pas soulagé. Étant en arrêt de travail depuis 2 ans, vu l’intensité de ses maux et référée par son médecin, Isabelle a donc décidé de me consulter. Suite à l’examen et à l’analyse de ses radiographies j’ai constaté : une absence de la courbe cervicale et une légère arthrose sur certaines vertèbres de son cou. Les mouvements de flexion et extension de la tête étaient plus douloureux et difficiles à exécuter. C’est à l’aide de l’instrument à percussion Atlas orthogonal que j’ai traité Isabelle. Après seulement deux traitements, les maux de tête étaient disparus et ce sans douleur, ni craquement. Isabelle a remarqué également une réduction de sa douleur au cou et au dos. La chiropratique a été bénéfique pour elle, dernièrement elle a pu reprendre son travail. Satisfaite, elle recommande la chiropratique à tous!!! [ retour ]


Date : 14 mars 2008

« Mon dos va mieux! »  

Par le passé, Claire, 62 ans, a fait plusieurs chutes sur la glace.  Soit elle tombait sur les genoux, sur les fesses, sur le dos ou encore elle se cognait la tête.   Après quelques temps, elle a commencé à ressentir de la douleur au dos et à son nerf sciatique droit en plus d’avoir de la difficulté avec sa digestion.  Avec le temps les douleurs devenaient insupportables,  même les médicaments ne parvenaient plus à la soulager.   Suite à l’examen et à l’analyse de ses radiographies j’ai pu démontrer à Claire qu’elle avait une perte de la courbe cervicale ainsi qu’un disque aminci.  De plus sa tête était inclinée vers la droite et son cou vers la gauche. À l’aide de l’instrument à percussion Atlas orthogonal, j’ai exécuté un ajustement sans douleur, ni craquement.  Suite au traitement une radiographie comparative a été prise;celle-ci a démontré que sa tête et son cou sont maintenant plus droit.  Claire a ressenti une amélioration immédiate : les douleurs au dos, à son nerf sciatique et sa digestion sont nettement mieux. Cette patiente continue ses traitements afin de conserver son bien-être. [ retour ]


Date : 29 février 2008

« Je n’ai plus de pression à l’oreille ! »  

C’est pour une pression à son oreille gauche que Marc-André, 35 ans, a décidé de me consulter. Aussi, il avait des raideurs au cou, un point au milieu du dos et de la fatigue.  Après avoir longtemps fait usage d’anti-inflammatoires, il a décidé de consulter en chiropratique.  Les radiographies prisent lors de son examen ont démontré la  présence de pointes osseuses (arthrose) au niveau des ses vertèbres cervicales.  De plus, sa tête était en rotation vers la gauche. J’ai ajusté avec précision Marc-André à l’aide de l’instrument à percussion Atlas orthogonal sans craquement ni douleur. L’analyse radiologique post-traitement a démontré une excellente amélioration.  Et pour cause : sa tête était maintenant en position neutre.  Dès le premier traitement, la pression de son oreille a baissé de moitié.  Après quelques traitements, la pression avait disparu, ainsi que les raideurs qu’il avait au cou.  Le point dans le dos est maintenant moins fréquent et moins douloureux.  Aujourd’hui, il fait les exercices recommandés et il se sent mieux que jamais.  Ces soins de santé sont bénéfiques pour lui et il les recommande à tous!
[ retour ]


Date : 15 février 2008

« Je n’ai plus aucune douleur au cou! »  

Suite à plusieurs accidents de la route que Lisa, 48 ans, a subi par le passé, elle a constamment des douleurs au cou.  De plus, elle souffre de migraines qui lui donnent des nausées tant la douleur est insupportable.  Son travail exige des mouvements répétitifs et elle doit porter des boites d’un poids d’environ 50 livres et ce, toute la journée.  Suite à l’examen préliminaire, ses radiographies ont démontré la présence d’arthrose cervicale.  Aussi sa tête était inclinée vers la gauche. J’ai ajusté les hautes vertèbres cervicales sans douleur, ni craquement en utilisant l’appareil à percussion Atlas orthogonal. Après le premier traitement, une radiographie comparative fut prise pour évaluer les changements : il y avait maintenant une  bonne amélioration.  Depuis qu’elle me  consulte,  elle n’a plus de douleur au cou.  Aussi, ses migraines ne sont maintenant qu’occasionnelles.  Elle est contente des résultats et elle a plus d’énergie!  Elle poursuit ses traitements à la lettre car elle sait maintenant l’importance d’être en excellente santé, ce que la chiropratique lui a permis de retrouver. [ retour ]


Date : 1er février 2008

« Mes engourdissements sont disparus et mon cou va beaucoup mieux! »  

Voilà quelques années, Denis, 58 ans, est tombé d’une toiture de maison.  Depuis ce temps, le bas de son dos et son nerf sciatique gauche le font souffrir.  Des raideurs au cou et des engourdissements au genou gauche s’étaient ajoutés à tous cela.  Il a prit des anti-inflammatoires pendant quelques mois mais  malheureusement, les malaises persistaient.   Lors de l’examen et de l’analyse radiologique initiale, il a pu voir qu’il avait de l’arthrose cervicale ainsi que deux disques endommagés.  De plus sa tête était très inclinée vers la droite.  Il avait également perdu la courbe normale du cou.   Aussi, j’ai pu lui montrer qu’il y avait de l’arthrose et un autre disque aminci dans la région lombaire.  J’ai ajusté les vertèbres cervicales de Denis, à l’aide de l’appareil à percussion Atlas orthogonal sans douleur, ni craquement.  La radiographie post-traitement a permis de constater une bonne amélioration : en effet,  sa tête est maintenant plus droite.  Dès lors, Denis n’a plus d’engourdissements, les raideurs au cou et du dos ont disparu.  Ne reste qu’un léger élancement occasionnel à son nerf sciatique.  Mais rien de comparatif à ce qu’il ressentait auparavant. [ retour ]


Date : 18 janvier 2008

« Moins de migraines, aucune douleur au cou et au dos! »  

Par le passé, Marie-Josée a subi plusieurs coups de fouet suite à des accidents de la route.  Depuis, son cou la fait souffrir et elle a des migraines interminables.  Elle a aussi un point au milieu du dos et sa digestion est très lente.  Elle a déjà consulté en massothérapie mais le soulagement était de courte durée.  Lors de l’examen préliminaire, ses radiographies ont démontré la présence d’arthrose cervicale et une absence de la courbe normale du cou. Initialement, sa tête était en rotation vers la droite et son cou vers la gauche.  J’ai traité les hautes vertèbres cervicales de Marie-Josée sans douleur, ni craquement en utilisant l’appareil à percussion Atlas orthogonal. Suite à l’ajustement, une radiographie comparative fut prise pour évaluer les changements.  Résultat : une  grande amélioration.  La tête était en position neutre sur un cou plus droit.  Après quelques traitements, elle n’a plus de douleurs au cou, au dos et sa digestion fonctionne enfin normalement.  Ses migraines sont  beaucoup moins intenses et elles durent beaucoup moins longtemps.  Heureuse des résultats, elle a remarqué que son énergie avait augmenté et que son sommeil est plus réparateur. [ retour ]


Date : 4 janvier 2008

« Mon épaule va mieux et les engourdissements sont disparus! »  

Lorsque Véronique est venue me consulter, elle souffrait de douleur à l’épaule droite et d’engourdissements.  Aussi, elle avait des douleurs à la hanche droite, au dos et au cou.  Après son examen,  nous avons pu déterminer que la cause des ses maux venait probablement d’une chute qu’elle a fait en 1990.  Elle était tombée sur le dos et sur la tête, soit une chute de neuf pieds. Lors de l’examen et de l’analyse radiologique initiale, elle a vu que sa courbe cervicale n’était pas normale.  De plus,  son cou  était très incliné vers la gauche. J’ai ajusté les hautes vertèbres cervicales de Véronique, à l’aide de l’appareil à percussion Atlas orthogonal sans douleur, ni craquement. La radiographie post-traitement a permis de constater une bonne amélioration : en effet, son cou était maintenant bien droit. Après quelques traitements, elle se sent beaucoup mieux.  Et pour cause : après deux semaines, elle ne ressentait plus de douleurs au cou, ni au dos et son épaule était soulagée.  Il n’y a que quelques élancements minimes et occasionnels à sa hanche.  Elle recommande cette technique chiropratique sans aucune hésitation car cela corrige vraiment les malaises efficacement. [ retour ]


 
bassin
chiropratique AO